Accompagner un enseignant formé hors Québec

Ci-dessous vous trouverez les recommandations formulées dans le cadre d’un projet entre l’UQAM et certaines écoles secondaires de la CSDM. Merci à M. Réginald Fleury, conseiller pédagogique en relations interculturelles, pour ce partage de résultats. Le texte intégral est disponible auprès de M. Fleury.

Comment accueillir un nouvel enseignant formé hors Québec dans mon établissement?
L’intégration est un processus réciproque. En tant qu’accompagnateur, vous avez un rôle à jouer dans l’intégration d’un enseignant nouvellement arrivé. Quelques pratiques gagnantes: Mettre en place des pratiques d’accueil tenant compte des diversités culturelles. / Faire preuve de patience dans l’accompagnement d’un enseignant qui doit s’approprier la culture de sa nouvelle école, mais aussi la culture scolaire québécoise. / Résister aux jugements rapides qui favorisent la confusion entre processus d’adaptation et incompétence. / Faire preuve d’ouverture envers les pratiques éducatives des enseignants immigrants et s’intéresser au bagage professionnel et aux référents éducatifs des enseignants nouvellement arrivés au Québec. / S’intéresser au bagage culturel et au parcours migratoire des enseignants nouvellement arrivés au Québec.
Comment aider un enseignant à améliorer sa gestion de classe?
L’enseignant d’immigration récente doit s’adapter à un milieu scolaire différent de celui où il a grandi et s’adapter à la diversité de la population scolaire montréalaise. Il devra peut-être aussi faire face à certains préjugés à cause de son accent, de son groupe ethnique ou de sa religion. Quelques pratiques gagnantes: Offrir des moments de rencontre afin de créer un espace de dialogue professionnel indépendant des problématiques pouvant être vécues. / Proposer des périodes d’observation des pratiques des pairs. / Accompagner le nouvel enseignant de façon à favoriser sa confiance en ses compétences et sa capacité d’adaptation. / Discuter de certains concepts tels le rapport à l’autorité, la formation continue, le rôle des divers intervenants scolaires, etc.
Comment aider un enseignant à s'approprier les pratiques éducatives québécoises?
Un enseignant formé à l’étranger possède une expérience différente d’un enseignant formé au Québec. Il est important de discuter et de tenter de comprendre les référents de l’enseignant accompagné afin de faciliter les correspondances de ses connaissances professionnelles antérieures avec les nouvelles façons de procéder de son milieu d’accueil. Quelques pratiques gagnantes: Présenter le projet éducatif de l’école basé sur les valeurs de l’école québécoise. / Discuter de certains concepts tel le rapport à l’autorité, la formation continue, le rôle des divers intervenants scolaires, etc. / Inviter le nouvel enseignant à suivre les formations du programme d’insertion professionnelle.
Comment apprendre des chocs culturels?
En milieu scolaire, le choc culturel peut se retrouver dans plusieurs situations, par exemple les salutations, les rapports entre enfants et adultes, les méthodes disciplinaires, les comportements linguistiques ou la place de la religion dans la vie et dans l’espace public. Pour apprendre des chocs culturels, il est nécessaire d’amorcer un dialogue interculturel, lorsque les occasions se présentent. Une saine curiosité pour la culture de l’autre est un aspect incontournable d’une intégration réussie.